Croyez-vous qu’après 2 ans de pratique vos vidéoconférences sont optimisées?

Les réunions en ligne font partie de notre réalité depuis 2 ans et seront encore présentes pour plusieurs années.

Une bonne planification augmentera l’efficacité et l’engagement de vos employé.e.s.

Planification + Efforts = Succès

Voici quelques éléments à prendre en considération pour faciliter l’échange d’information et s’assurer de maximiser vos rencontres selon les bonnes pratiques d’une réunion.

1- Pour une préparation optimale

Envoyez un courriel de convocation contenant toutes les informations nécessaires à la réunion quelques jours à l’avance.

On doit y retrouver :

  • La date, l’heure de début et de fin
  • Joindre le lien de la rencontre virtuelle
  • L’objectif de la rencontre et l’ordre du jour
  • Identifier la préparation nécessaire. Plus les gens sont préparés plus c’est efficace.
    Y a-t-il des lectures, des recherches ou des tâches à accomplir avant la rencontre? Clarifiez ce qui est attendu des personnes participantes pour qu’elles arrivent préparées.
  • Ajouter les règles d’engagement de la réunion :
    • Présence et écoute
    • Se connecter 10 minutes avant pour paramétrer et être fonctionnel à l’heure
    • Caméra ouverte
    • On lève la main (physique ou virtuelle) pour demander la parole
    • Le cellulaire fermé
    • On ne prend pas ses courriels
    • On partage des informations pertinentes pour le groupe seulement

2 – Donner du sens

Donnez un sens à la réunion (présentez l’objectif de la réunion et son déroulement) tout en soulignant l’intérêt de la vidéoconférence pour le groupe.

Il n’y a rien de pire que d’assister à une réunion qui aurait pu être un courriel ou des conversations individuelles. En soulignant l’objet et la pertinence de la rencontre, l’objectif devient clair pour tout le monde et on augmente ainsi l’intérêt à participer.

 

3- Animer et diriger efficacement une réunion

Encouragez les interactions entre les personnes participantes et assurer les tours de parole. Vous êtes le ou la chef d’orchestre et vous devez vous assurer de l’efficacité mais aussi de la pertinence.

Mieux vous gérez vos rencontres plus les gens auront envie d’y participer.

Si vous considérez que le point présenté par un ou une employé.e n’est pas pertinent pour l’ensemble des personnes présentes, permettez-vous de l’interrompre gentiment et proposer une autre rencontre.

Soyez attentif aux réactions non verbales et émotives par rapport à la tâche, aux interactions et au contexte.

Elles sont très révélatrices, elles peuvent vous fournir plusieurs informations qui vous guideront dans votre coordination de la rencontre. Par exemple, est-ce que l’information est bien reçue? Si les personnes participantes ne semblent pas réceptives, pourquoi? Y a-t-il un problème? C’est en étant alerte que l’on peut ensuite agir.

D’ailleurs, n’hésitez pas après la réunion de contacter ces personnes et de leur demander leur impression de la rencontre.

Poser une question ouverte : « Comment as-tu trouvé la rencontre aujourd’hui? ».
Ce qui vous aidera à pousser un peu plus la discussion sur les réactions remarquées.

 

4- Soyez attentif.ve au non-verbal

Visages penseurs, réactions vives/négatives

🤔 Clarifiez ce qui doit l’être pour garantir la compréhension de tous et de toutes.

 

5- Finaliser la réunion et créer l’impact désiré

Relevez des éléments de synthèse et de décision et faite des liens avec l’objectif de la réunion.

L’objectif de la réunion a-t-il été atteint? Qu’est-ce qui a été partagé et décidé?

 

Prévoir du temps pour que chacun.e puisse s’exprimer et clore la réunion.
Il est important de laisser l’espace aux personnes participantes pour le mot de la fin. C’est l’occasion d’entendre des commentaires ou répondre aux derniers questionnements.

Faite un résumé du plan d’action et ce qui reste à faire ou ce qui peut être amélioré et identifiez les suites.

Quelles sont les tâches à faire et engagements de chacun.e? Quand sera le prochain suivi ou la prochaine réunion?

 

6- Après et entre les réunions

Produire et partager un compte-rendu en plus de créer un espace où chacun et chacune peut déposer des commentaires et des suggestions (sans critique) qui s’additionnent d’une réunion à l’autre.

La création de cet espace de communication permet de garder une trace facilement accessible et d’offrir aux personnes la chance de donner leur opinion pour contribuer à l’amélioration continue.

 

À savoir

  • Saviez-vous que le temps d’attention est limité en ligne? La durée d’attention moyenne d’une personne est passée de 12 secondes à seulement 8 secondes depuis le début des années 2000. Ce 8 secondes de paroxysme de concentration a lieu lorsque les personnes sont captivées. On gagnera ainsi à arriver à ce résultat par un contenu dynamique et fluide.

 

  • Saviez-vous qu’en ligne les personnes participantes peuvent consulter leurs courriels ou s’occuper à autre chose lors de la rencontre? Il faut donc interpeller et interagir avec les personnes sur une base régulière pour conserver l’attention. Assurez-vous de nommer les gens puisqu’en contexte virtuel on repose beaucoup sur le verbal.

 

  • Saviez-vous que vous ne devriez pas hésiter à déléguer le leadership de la rencontre? Cela permet entre autres choses de conscientiser vos collègues sur la responsabilité d’animer une rencontre et permet de diriger l’attention des collègues sur leurs autres collègues. Désignez cette personne parmi celles les moins impliquées de la réunion puisque de cette façon, elle sera mobilisée. Il est aussi possible de donner la responsabilité à un ou à une collègue de simplement présenter l’ordre du jour dans le but de mobiliser les personnes participantes et de rendre la réunion plus dynamique. Naturellement, il vous faut rester en support à la rencontre et encadrer un minimum la personne animatrice.

 

  • Saviez-vous que les plateformes ont des fonctionnalités qui peuvent faciliter l’expérience de votre réunion? Le chat est un outil très pratique pour partager une courte information (hyperliens, PV, etc.) ou lorsque tout le monde parle les uns sur les autres. Pour les tours de parole, il y a aussi l’option de l’icône de la main et les réactions qui permettent de manifester notre désir de parler ou de réagir sans perturber la réunion. N’hésitez pas à présenter ces fonctionnalités à vos employés au début des réunions et même à les insérer dans les règles d’engagement.

 

  • Saviez-vous aussi que vous pouvez avoir le contrôle des micros? Pour toutes les plateformes de visioconférence, assurez-vous d’avoir la fonction de la personne animatrice (ou host) ce qui permet de contrôler les micros (si jamais quelqu’un oublie de fermer le sien créant beaucoup de bruits dérangeants, par exemple).

Pour garantir l’efficacité d’une rencontre, il faut donc être bien préparé.e, s’assurer de souligner la pertinence de la réunion, être attentif.ve aux réactions des personnes participantes tout en captant leur attention et tout en expliquant ce qui doit l’être. Finalement, on gagnera à résumer les points importants de la rencontre et à laisser une trace écrite de ce qui a été partagé et des tâches à réaliser.

Une fois pris en considération, ces éléments vous aideront certainement à maximiser vos rencontres. Une différence notable pourra alors être facilement remarquée et vous tirerez ainsi un grand sentiment de satisfaction lors de vos réunions.

 

Auteur: Sandrine Loiselle, Stagiaire RH hiver 2022 

 

 

Référence à insérer à la fin du texte 

Tiré de Mongeau, P. et Saint-Charles, J. (2022). Atelier d’animation des groupes en milieux organisés. COM1134 [Notes de cours et illustrations]. Université du Québec à Montréal, Département de communication sociale et publique.

Je n’ai pas de marque employeur!

C’est impossible! Toutes les entreprises ont une marque employeur! L’ADN d’une entreprise émerge dès sa fondation.

Pour certaines entreprises, la culture et les valeurs sont connues et partagées, tandis que pour d’autres, elles ne sont pas toujours claires et véhiculées.

Comme la marque employeur est le concept clé qui se trouve au cœur d’un marketing de recrutement réussi et d’un taux de rétention élevé, il est donc important de s’y attarder.

Grands Talents est disponible pour vous accompagner dans l’optimisation ou la création de votre marque employeur.

Pour plus informations, n’hésitez pas à nous contacter info@grandstalents.com

 

 

Élaborer une campagne de marketing, de recrutement rapide et peu coûteuse; c’est possible!

Il est très rentable de créer une campagne marketing ciblée pour attirer les bons candidats afin de pourvoir un ou des postes stratégiques rapidement.

Il est aussi très profitable d’investir dans une campagne de marketing de recrutement plus large qui permettra de positionner la marque de votre organisation. Positionner votre marque employeur à travers différentes actions vous permettra d’établir des relations durables en créant un bassin de candidats potentiels.

Aujourd’hui, la quasi-totalité des campagnes se font virtuellement, dont les coûts sont plus bas et le déploiement plus rapide.

Voici une petite liste d’action simple pour développer une campagne de recrutement rapidement:

  • Faites un sondage interne auprès de vos employés afin d’identifier vos points d’attractions et de rétention;
  • Rédiger une offre d’emploi attrayante en positionnant vos points d’attractions;
  • Diversifier vos canaux d’attraction des candidats.tes;
  • Véhiculer votre expérience employés.e en faisant rayonner vos ambassateurs.trices;
  • Soyez présent sur les groupes et les communautés où pourraient se trouver des candidats potentiels.

Grands Talents est heureux de vous offrir sa nouvelle mini-formation: développer une campagne de recrutement en un clin d’œil!

Une formation simple et accessible présentée par notre passionnée de la marque employeur et du marketing RH, Isabelle Fugère CRHA.

Pour plus informations, n’hésitez pas à nous contacter info@grandstalents.com

Prêt à devenir flexible, quelle est la première étape?

La première étape est la plus simple et la plus importante, il s’agit de valider les besoins de votre équipe. Vous pourriez être agréablement surpris de constater que plusieurs petits « quick wins » sont faciles à mettre en place et peu dispendieux.

La flexibilité au travail peut prendre de nombreuses formes et peut-être mise en œuvre différemment dans chaque entreprise, car il n’y a pas de règles définies.  offrant aux employés la latitude décisionnelle en matière de temps et de lieu de travail. Les programmes offrant une latitude décisionnelle en matière de temps et de lieu de travail font partie des possibilités d’initiatives en matière de flexibilité au travail parmi tant d’autres.

Voici quelques d’idées pour vous inspirer:

  • Initier des réunions plus fréquentes, plus courtes et avec des plus petites équipes.
  • Bloquer des moments de collaboration d’équipes pour des séances de remue-méninges.
  • Créer des équipes multidisciplinaires pour adresser un enjeu récurrent ou pour démarrer un projet.
  • Organiser des pauses plus longues avec vos équipes pour recharger leurs batteries : marche, méditation, yoga…
  • Offrir une politique flexible d’heures de travail en gardant une période obligatoire de présence quotidienne (par exemple doit être toujours disponible entre 9 et 15h).
  • Proposez des semaines de travail comprimé (permanente ou temporaire).
  • Offrez des horaires d’été (demi-journée le vendredi d’avril à août).
  • Offrez des programmes d’avantages sociaux à la carte personnalisée.

Prenez un rendez-vous avec notre consultante Julie Plouffe en cliquant-ici

La flexibilité au travail plus payant que vous ne le croyez!

Plusieurs recherches démontrent l’impact positif des mesures de flexibilité et de conciliation au travail sur les entreprises.

La liste des bienfaits est longue:

  • Augmentation de la satisfaction et de la motivation au travail;
  • Amélioration du climat de travail et de l’engagement;
  • Baisse de l’absentéisme et du présentéisme;
  • Diminution considérable du taux de roulement;
  • Meilleure attraction et rétention des talents…

 

Vous retrouverez plusieurs statistiques et informations pertinentes sur le site de Concilivi dans la section Statistiques.

Bonne lecture!

Statistiques (concilivi.com)

 

Accordez-vous assez d’importance au texte lors vos affichages de postes ?

Récemment, nous avons testé 3 affichages de postes sur LinkedIn afin de voir ce qui attire le plus les gens.   Avant de vous présenter les conclusions, j’aimerais tout de même revenir sur certains avantages de bien concevoir un affichage de poste.

Comprendre le poste

Tout d’abord lorsque vous décidez d’afficher un poste vous devez comprendre réellement le rôle de cette personne.

Je vous invite donc à passer entre 30 et 60 minutes avec le futur directeur afin de bien comprendre :

  • le rôle
  • les responsabilités
  • la personnalité recherchée
  • les perspectives d’évolution de cette personne.

Plus vous passerez de temps à bien comprendre le poste, plus vous sauverez du temps en entrevue et éventuellement avec la personne embauchée.

Choisir le bon titre

Votre affichage de poste doit contenir un titre de poste clair qui parle au marché.

Aujourd’hui avec Google et LinkedIn vous avez avantage à définir un titre qui sera simple et efficace.  Laissez tomber votre jargon à l’interne pour cette étape.

Quoi mettre de l’avant ?

Essayer de résumer la valeur ajoutée qu’aura le candidat dans votre entreprise.

Les gens souhaitent faire une différence, ceci pourrait les convaincre de changer d’entreprise. Parlez de votre équipe et de la culture dès l’affichage, c’est accrocheur puisque cela aide les gens à se visualiser dans l’entreprise. Vous pouvez aussi parler des enjeux pour la ou les prochaines années selon votre contexte.

Miser sur sa différence

Mettez de l’avant les conditions de travail et vos avantages sociaux qui se différencient.

EX : si vous avez un horaire de 35h semaine, si vous payez à 100% les assurances, si l’horaire de travail est flexible, si vous offrez des congés personnels, etc.

Piquer la curiosité

Finalement laissez tomber le fameux ‘’ Voici une opportunité dans mon équipe avec le simple lien du poste’’. Opter plutôt pour un paragraphe qui va donner assez d’informations pour piquer la curiosité des candidats à aller lire la description, qui elle peut être plus traditionnelle.

 

Voici à quoi il pourrait maintenant ressembler

Je vous invite à lire un affichage de poste qui représente bien ces principes :

Pour consulter la discussion qui a mené à cet article et pour découvrir ce qu’ont apprécié les gens par rapport aux 3 affichages proposés, c’est ici.

Voici donc un exemple réel d’un affichage efficace :

Directeur d’usine spécialiste de l’amélioration continue et de la gestion de changement, voici une opportunité de prendre en charge une petite usine et de les accompagner dans leur belle croissance!

Notre usine a le vent dans les voiles donc nous cherchons à ajouter un capitaine qui nous aidera à optimiser la production afin de poursuivre notre croissance en améliorant nos méthodes de travail via plusieurs projets d’amélioration continue. Ce poste relèvera directement du président et aura l’autonomie nécessaire pour :

  • revoir le flux de production
  • coacher tous les gens sur le plancher
  • revoir les processus afin d’augmenter l’efficacité opérationnelle
  • créer un environnement de travail sécuritaire .

Vous contribuerez donc directement tant à la croissance de l’usine qu’au développement de nos employés.  Vous participerez également à l’implantation d’un ERP qui vous permettra de mieux structurer les opérations.

Finalement, vous pourrez grandir avec cette équipe, pour qui les projets sont nombreux.

Si votre BAC en GOP, génie ou administration jumelée à plusieurs projets d’amélioration continue vous ont permis de participer, concrètement, à la croissance d’une entreprise, votre savoir-faire et savoir être pourrait grandement être mis à profit ici !

 

Je vous invite également à suivre Vincent Mazrou qui offrira une formation complète sur le sujet très prochainement. Toutes les informations ici : https://vincent-mazrou.didacte.com/a/course/15068/description

Accordez-vous assez d’importance au texte lors vos affichages de postes ?

 

WEBINAIRE – CONSEILS RH – GUIDE DE RETOUR AU TRAVAIL

 

Ce jeudi, le 7 mai, de 9h à 10h, vous aurez droit à un webinaire pour recevoir des conseils en ressources humaines, en vous offrant un guide sur le retour au travail et tout ce que vous devez savoir en tant qu’employeur!

 

Offert par Grands Talents!!!

 

C’est gratuit et ouvert à tous!

 

Pour inscription: https://bit.ly/2xBzVCm

PACME, Grands Talents peut vous accompagner.

Comment Grands Talents peut vous accompagner?

PACME

Le Programme Actions Concertées pour le Maintien en Emploi (PACME) du gouvernement du Québec vise à fournir un soutien direct aux entreprises qui connaissent une réduction de leurs activités en raison de la pandémie de COVID-19. Le PACME offre ainsi un soutien financier direct pour favoriser la formation et l’implantation de bonnes pratiques en gestion des ressources humaines.

Il n’est pas facile de s’y retrouver dans ces différents projets de subvention. Grands Talents vous offre de gagner du temps, mais surtout d’augmenter vos chances de bénéficier de formations, d’accompagnements et d’outils à 100% subventionnés avec le programme PACME.

Voici ce que Grands Talents vous offre :

  • Rencontre virtuelle pour définir vos besoins et l’admissibilité
  • Préparation d’un plan de formation adapté à vos besoins
  • Coordination et prise de contact avec les fournisseurs (ci-requis)
  • Coaching sur la présentation de votre demande
  • Prise en charge de votre programme

Si votre demande de subvention est acceptée, nos honoraires seront couverts à 100% par Service Québec.

VOICI DES EXEMPLES DE PROJET DE FORMATION OU D’ACCOMPAGNEMENT EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

  • Implantation d’une politique de télétravail.
  • Outiller les gestionnaires à gérer des employés en télétravail.
  • Formation sur différentes plateformes permettant une meilleure communication avec les enjeux de distanciation et le télétravail. (Mise à niveau de vos logiciels en fonction télétravail, implanter TEAMS)
  • Coaching de gestion, gérer des équipes en situation de pandémie
  • Élaborer un document de directives
  • Mise à jour ou conception de votre manuel de l’employé et de vos politiques de travail
  • Plusieurs autres possibilités

 

CONTACTEZ-NOUS POUR EN SAVOIR PLUS

Cynthia Guay

Consultante senior en ressources humaines

C 514 567-1661

cynthia@grandstalents.com

LE TÉLÉTRAVAIL, L’IMPLANTER ET LE GÉRER.

Le télétravail, l’implanter et le gérer.

Ce matin François Legault confirme que l’employeur est tenu de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses salariés comme l’indique la CSST.

 

Une des premières mesures de prévention à laquelle les entreprises ont recours est le télétravail. Sa mise en œuvre est peu complexe et peut avoir un impact significatif sur la pandémie. Comment implanter et gérer le télétravail, nous allons le développer dans les prochaines lignes.

 

Nous sommes dans une période historique qui amorcera un changement dans la vision du travail et dans nos méthodes de gestion. J’échange avec des employeurs tous les jours depuis plus de 20 ans et ils ont toujours été très frileux à autoriser le télétravail. Pourquoi? Pour la perte de contrôle selon eux et le manque de confiance, la peur de se faire voler du temps, mais je vous dirais, avez-vous vraiment déjà eu du contrôle? Si nous évaluons la perte de temps entre les appels, les courriels, les textos, les médias sociaux, les pauses café, les discussions de cadre de porte ou de couloir, les réunions longue et inefficace. Je suis prête à parier qu’avec une saine gestion ont créé de la productivité en télétravail.

 

Comment implanter et gérer le télétravail dans votre entreprise.

  1. Implanter une politique de télétravail pour que tout un chacun soit conscientisé sur les attentes et les règles du jeu. C’est un privilège et il requiert à l’employé de démontrer qu’il est responsable et capable d’atteindre les objectifs. Un engagement.

Grands Talents offre ce type d’outil et peut vous accompagner pour les personnaliser.

  1. Responsabiliser les gestionnaires à gérer par objectifs. La GPO offre la possibilité à l’employé d’user d’autonomie, d’initiative et de responsabilisation. On convient chaque semaine d’une liste de tâches ou de projets à réaliser, l’employé va lui-même se commettre et définir le temps pour réaliser les tâches et les échéanciers. Si l’employé s’engage par elle-même les résultats risquent d’être très représentatifs.

Voici un exemple de liste que vous pouvez créer sur Excel ou autre, nous (Grands talents) utilisons la plateforme gratuite sur Microsoft TEAMS, je vous en parle un peu plus bas. Un outil magnifique pour gérer le télétravail.

Tâches à réaliser Temps de réalisation Échéance

 

SUIVI

 

Ne jamais oublié que les SUIVIS sont le levier d’une saine gestion, un suivi n’est pas du contrôle ou une façon de mettre de la pression, c’est pour s’assurer que l’employé pourra arriver dans les échéanciers et l’épauler.

Grands Talents peut épauler vos gestionnaires avec du coaching sur la gestion à distance, celles-ci seront offertes en vidéoconférence.

  1. Outiller vos employés, la technologie est à votre portée. Vous pouvez rapidement implanter à peu de coût TEAMS, son objectif est justement d’optimiser la communication à distance. Il plateforme est gratuite avec la suite Microsoft office 365 et elle intègre toute la suite Office (Word, Excel, fichier de votre serveur, Skype).

 

  • Vous pouvez centraliser et créer différents groupes
  • Vous pouvez clavarder
  • Vous pouvez en un clique être en vidéoconférence Skype
  • Il est lié avec votre serveur donc vous avez accès à vos fichiers
  • Il communique avec Outlook, pour vos courriels et votre calendrier
  • Il communique avec One Note

 

C’est magique!

 

Voyez cette petite vidéo explicative, cliquer ici

 

Vous aimeriez implanter Teams deux solutions s’offre à vous :

 

  1. Vous pouvez suivre une formation en vidéoconférence par l’entremise d’une entreprise spécialisée comme Académie Sylbert. Il est certain qu’une formation par des experts garantit l’efficacité et le succès de l’intégration.
  2. Vous pourriez aussi l’apprendre via des tutoriels sur Youtube toutefois ça ne garantit pas l’optimisation de la plateforme et chaque individu à sa courbe d’apprentissage. À vous de voir.

 

 

CONSEILS SUR LE COVID-19

Conseils sur le COVID-19

Bonjour,

Voici quelques conseils et informations pouvant vous aider à mieux gérer l’ensemble des inquiétudes.

En tant qu’employeur vous pouvez prendre la décision de recommander une restriction de voyage professionnel et de réunion hors Québec, et demander à chaque employé ayant à se déplacer hors Québec d’en informer son employeur.

Vous ne pourrez malheureusement pas obliger vos employés à annuler leurs projets de voyage personnel.

 

Je vous suggère de questionner vos visiteurs et vos rencontres en leur posant deux questions :

· Avez-vous récemment voyagé vers ou de la Chine, l’Iran, l’Italie ou la Corée du Sud ou qui a été en contact direct avec quelqu’un qui s’est rendu dans ces régions au cours des 14 derniers jours ?

· Avez-vous présentement de la fièvre et/ou des symptômes respiratoires aigus ?

 

Dans le cas que l’un de vos employés présente des symptômes, vous pouvez exiger qu’il quitte les lieux du travail et lui imposer une mise en quarantaine, Santé Canada propose 14 jours. Il devra contacter le 811. Vous pouvez aussi fortement suggérer le télé travail.

 

Si votre employé vous indique qu’il a des symptômes et qu’il demeure à la maison, ça ne peut justifier un refus de travailler selon la CNESST.

 

Nous vous encourageons fortement à organiser vos réunions virtuellement, si cela peut se faire par téléphone ou par vidéoconférence.

 

Rémunération, les réponses peuvent varier selon les situations. Si votre employé a contracté le virus et qu’il est malade, il peut bénéficier des congés rémunérés pour maladie qui sont prévus par la loi (deux jours), ou ceux de votre politique RH. L’employé pourra avoir accès, si l’absence est prolongée, aux assurances collectives pour invalidité, ou à l’assurance-emploi. Dans ce dernier cas, il y a un délai d’attente d’une semaine, mais le gouvernement fédéral a annoncé mercredi dernier qu’il y aurait un assouplissement des règles.

Gardez en tête, pour toute décision qui a trait à la rémunération, d’agir en employeur responsable et bienveillant.

Voici des sources importantes pour mieux gérer les inquiétudes et mieux comprendre :

https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public

https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/

Pour en savoir plus sur le COVID-19, nous vous invitons à prendre connaissance des mesures de protection essentielles émises par l’Organisation mondiale de la Santé et à consulter les sites officiels du gouvernement du Québec et du Canada.

Si ce n’est déjà fait, nous vous demandons de lire attentivement la plus récente communication provenant du gouvernement du Québec « Trousse d’information générale », car elle contient des informations importantes pour ceux qui ont récemment fait un voyage à l’extérieur du Canada.

De bonnes pratiques d’hygiène continueront à être préconisées dans nos établissements. Nous vous remercions de nous aider à promouvoir et à renforcer ces initiatives.

Voici le dernier communiqué de Dunton Raiville

Règles simples pour éviter la contagion sur les lieux de travail

La COVID-19 cause souvent une atteinte légère, mais peut parfois s’avérer sévère chez certaines personnes; plus particulièrement, celles dont le système immunitaire est affaibli ou qui ont des maladies chroniques. Dans de rares cas, la maladie peut mener au décès.

Transmission

La transmission du coronavirus (COVID-19) se fait lorsqu’il y a un contact étroit entre des sujets, par exemple :

  • par les gouttelettes respiratoires générées lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue;
  • par contact personnel étroit prolongé avec une personne infectée, comme un contact direct ou une poignée de main;
  • par contact avec des surfaces infectées, suivi du contact de la main avec la bouche, le nez ou les yeux avant de se laver les mains.

Règles de prévention

Des règles d’hygiène simples permettent d’avoir un environnement moins propice à la propagation du virus. Ces pratiques d’hygiène sont valables en tous lieux et en tout temps :

  • Lavez fréquemment vos mains avec de l’eau et du savon, un minimum de 20 secondes;
  • Gardez vos mains à l’écart des yeux, du nez ou de la bouche après avoir touché une poignée de porte, une rampe d’escalier, ou tout objet touché par des collègues;
  • Mettez un peu de produit désinfectant dans le creux de votre main :
    • frottez toutes les surfaces de chacune de vos mains : les doigts, entre les doigts, le pouce, la paume, le dessus de la main et les ongles;
    • continuez de frotter jusqu’à ce que vos mains soient sèches.
  • Évitez de serrer la main, de donner l’accolade ou de faire la bise;
    • Toussez et éternuez sans contaminer :
    • nettoyez les surfaces dures et les objets partagés avec des collègues;
    • jetez le mouchoir de papier à la poubelle;
    • si vous n’avez pas de mouchoir de papier, toussez ou éternuez dans le pli de votre coude ou le haut de votre bras;
    • lavez vos mains souvent.
  • Disposez de mouchoirs jetables en quantité suffisante pour vous couvrir la bouche lors de la toux ou l’éternuement.

Grands Talents continus à s’informer pour mieux vous outiller.